La Fondation

La Fondation

Fondation Jardin Majorelle

La Fondation Jardin Majorelle est une institution de droit marocain reconnue d’utilité publique par le décret no 2.11.647 du 4 novembre 2011. Elle assure la sauvegarde et le fonctionnement du jardin grâce à ses propres ressources.

Depuis 2010, le Jardin Majorelle est la propriété de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, fondation de droit français. Le jardin accueille plus de 700 000 visiteurs par an, touristes, résidents et citoyens marocains. Il est ouvert tous les jours de l’année et emploie aujourd’hui plus de 140 collaborateurs. Le jardin reçoit, gratuitement et sur demande, les élèves de toutes les écoles du Maroc.

Les profits générés par le jardin soutiennent d’autres projets au Maroc par le biais de la Fondation Jardin Majorelle. Ses bénéfices sont entièrement réinvestis au Maroc pour financer les actions culturelles, éducatives et sociales qu’elle soutient: organisations de colloques (botanique, littérature, culture berbère) et d’expositions itinérantes au Maroc et à l’étranger – subventions versées au profit d’institutions culturelles et éducatives au Maroc (la Fondation Ténor pour la Culture, la Cinémathèque de Tanger, l’Ecole Supérieure des Arts Visuels de Marrakech : ESAV) – financement de bourses d’études à l’étranger pour des étudiants marocains – aides versées au profit d’œuvres sociales au Maroc (l’Association de Lutte contre le Sida, l’Association pour la réinsertion des lépreux par la tapisserie).

Les ressources de la Fondation Jardin Majorelle ont permis d’ouvrir le musée berbère en décembre 2011. Elles ont également rendu possible la création du nouveau musée YVES SAINT LAURENT marrakech dont l’ouverture est prévue le 19 octobre 2017.


Le Jardin Majorelle

Le Jardin Majorelle

Le Jardin Majorelle

En 1919 le peintre français Jacques Majorelle (1886-1962) s’installe dans la médina de Marrakech qui était alors sous protectorat français. En 1923, il achète une palmeraie en bordure de celle de Marrakech et y fait construire la Villa Bousafsaf d’architecture classique marocaine. Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, qui l’acquièrent en 1980, la rebaptiseront Villa Oasis. En 1931, Majorelle fait appel à l’architecte Paul Sinoir pour construire son atelier de style Art déco, d’une étonnante modernité. Il y aménage une habitation au premier étage et un vaste atelier d’artiste au rez-de-chaussée pour peindre ses immenses décors. Amoureux de botanique, il crée son jardin autour de sa villa, structuré le long du bassin central, avec plusieurs ambiances variées, planté d’une végétation luxuriante où se nichent des centaines d’oiseaux.

Ce jardin est une œuvre d’art vivante, composé de plantes exotiques et d’espèces rares, qu’il rapporte des voyages qu’il effectue dans le monde entier: cactus, yuccas, nénuphars, nymphéas, jasmins, bougainvillées, palmiers, cocotiers, bananiers, bambous… En 1937 l’artiste crée un bleu outremer à la fois intense et clair : le bleu Majorelle, dont il teinte son jardin qu’il ouvre au public en 1947. À la suite d’un accident de voiture, Majorelle est rapatrié à Paris où il disparaît en 1962. Le jardin est alors laissé à l’abandon. En 1980, Pierre Bergé et Yves Saint Laurent en font l’acquisition pour le sauver d’un projet immobilier et lui redonner vie. Pierre Bergé décide de faire don du Jardin Majorelle à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, après le décès d’Yves Saint Laurent en 2008. Le paysagiste Madison Cox lui redonne alors tout son éclat dans un souci de préservation de l’environnement en y introduisant de nombreuses variétés de plantes grasses et endémiques, et en substituant au gazon un gravier rose aux couleurs de Marrakech.


Le musée berbère

Le musée berbère

Le musée berbère

C’est dans l’ancien atelier de peinture de Jacques Majorelle qu’a été inauguré en 2011 le musée berbère au cœur du Jardin Majorelle, sous le Haut Patronage de sa Majesté le Roi Mohamed VI. Il présente un panorama de l’extraordinaire créativité de ce peuple, le plus ancien de l’Afrique du Nord. Du Rif au Sahara, plus de 600 objets collectionnés par Pierre Bergé et Yves Saint Laurent attestent de la richesse et de la diversité d’une culture toujours vivante. Savoir-faire matériels et immatériels au travers d’objets et ustensiles quotidiens ou cérémoniels y sont présentés. Les parures, quant à elles, tiennent une place considérable dans le musée. Elles sont l’expression de l’identité tribale et du statut social de la femme qui les porte. Vêtements, parures et accessoires témoignent, à leur tour, de l’identité berbère. Une salle dédiée aux costumes, armes, tissages, tapis, portes décorées des demeures et instruments de musique clôt l’exposition.


Les Amis de la Fondation

Cette société d’amis a pour objectif de contribuer au rayonnement et au développement des trois lieux mythiques de Marrakech que sont le Jardin Majorelle, le Musée Berbère et le Musée Yves Saint Laurent

Lancée en Juin dernier, elle réunit déjà plus de 250 membres : des amoureux du Maroc, des amateurs d’art autour de la mode, des traditions berbères, de la botanique, de la musique, du théâtre, du cinéma ou de la littérature, autant de domaines mis à l’honneur dans ce nouveau pôle culturel au cœur de la ville rouge.

Au-delà d’un accès facilité aux trois établissements (ainsi que le Musée Yves Saint Laurent à Paris), la carte d’adhérent annuelle permet de participer, à des degrés divers suivant la catégorie, aux nombreux événements programmés fin 2017-2018, en particulier dans l’Auditorium Pierre Bergé : concerts, conférences, retransmissions d’opéras, projection de films, etc…

Un site dédié sera bientôt ouvert afin de diffuser toutes les informations sur la vie de l’association. Et nous serons très prochainement présents sur les réseaux sociaux pour rester en contact permanent avec nos « Amis ».

Quatre catégories offrant des contreparties adaptées :

• « Membre Ami »  1000 Dhs / 100 € *

• « Membre Bienfaiteur »    10 000 Dhs / 1000 €*, ou formule duo  à 15 000 Dhs / 1500 €*

• « Membre Grand Donateur »  30 000 Dhs / 3000 €*

*Une inscription à Paris auprès de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent permet une déduction fiscale.

• « Un Cercle des Entreprises » a été mis en place avec un droit d’entrée
de 50 000 Dhs /5000€ (déductible fiscalement). Une douzaine d’entreprises marocaines, françaises ayant une forte implantation au Maroc en fait désormais partie.

Présidente d’honneur                      Son Altesse Royale La Princesse Lalla Salma

Présidente                                               Caroline Mondineu Jollès

Secrétaire Général                              Quito Fierro

Trésorier                                                     Olivier Ségot

 

Pour tout contact :
Sophia Temmar   +212 6 60 91 33 01
sophia.temmar@amisfondationjardinmajorelle.com

 

Télécharger le bulletin d’adhésion / France
Télécharger le bulletin d’adhésion / Maroc
Télécharger le dépliant