La galerie

La galerie consacre tous les ans
un photographe en lien avec l’univers d’Yves Saint Laurent
L’exposition inaugurale présente
le travail du photographe allemand, André Rau

L’exposition inaugurale « 30 ans de la maison de couture à Marrakech » présente le travail d’André Rau, publié en 1992 dans le magazine ELLE (France).

Une dizaine de photographies rendent hommage aux modèles phares du créateur, portées par Catherine Deneuve dans les lieux de prédilection du couturier à Marrakech. De la place Jamaa el Fna à l’intérieur de sa demeure, Villa Oasis, les clichés mettent à l’honneur un artiste, une muse et un décor synergiques.

« Au cours d’un shooting, Yves Saint Laurent m’a confié son amour pour Marrakech, ses couleurs, sa lumière, son art de vivre. Il m’a également dévoilé sa passion pour le Jardin Majorelle et la paix de sa villa où il aimait tant dessiner ses collections. En 1992, lorsque j’ai été contacté par Anne-Marie Perrier, alors rédactrice en chef du magazine Elle (France), pour capturer les 30 ans de la maison couture, il était plus qu’évident que Marrakech serait le lieu idéal. Il est important de créer la surprise dans une photo. Il est inattendu de percevoir Catherine Deneuve dans un salon de barbier obscur ou encore en smoking dans un décor de souk fourmillant. » André Rau, photographe.


Le foyer

Le Foyer rend compte de l’important travail
d’Yves Saint Laurent réalisé
pour le théâtre, les ballets, le music hall et le cinéma

À travers une présentation de croquis, de dessins et de photographies, l’exposition relate la grande influence et la passion du couturier pour l’univers de la scène, pour lequel il crée des costumes, depuis la fin des années 1950 et tout au long de sa carrière. Il collabore avec Roland Petit, Claude Régy, Jean-Louis Barrault, Luis Buñuel ou encore François Truffaut. Il habille Jean Marais, Zizi Jeanmaire, Arletty, Jeanne Moreau, Isabelle Adjani, Catherine Deneuve avec laquelle il tisse une amitié fidèle.